La Chapelle Saint Joseph

A proximité immédiate du site du château, se trouve une chapelle construite au cours du 19e siècle. Elle remplace un lieu de culte évoqué dans le Compoix de 1777 sous le nom de « chapelle Saint-Roch, dans le fort ».
Elle a été vendue en 1792 en  tant que Bien National.
L’actuelle chapelle, dédiée à Saint-Joseph, est désaffectée. Elle a été agrandie successivement par l’adjonction d’une abside de plan carré, d’une sacristie et enfin, au 20e siècle sans doute d’un clocher crénelé.
Donnée à la Commune vers 1996, elle fait aujourd’hui office de lieu d’expositions temporaires et d’animations culturelles.
On peut signaler que l’ensemble du territoire communal est ponctué de nombreux  sites rendant compte d’une tradition culturelle. Ainsi, à la sortie nord des « Cabanes de Fitou » (au bord de la départementale), se trouvait une chapelle aujourd’hui disparue et  placée sous le vocable de Sainte-Madeleine.
Au 17e siècle, les actes faisaient état d’une chapelle rurale au lieu-dit « La Ferme Abelanet », ancien relais de poste (au bord de la départementale, aujourd’hui emplacement d’un restaurant), la chapelle Saint Loup qui est encore visible de nos jours. Dans le village (rue de l’Eglise), une autre chapelle désaffecté et transformée en cave de vinification : la chapelle Sainte-Catherine.
La mémoire collective n’a guère gardé de souvenir de ces édifices là.

Entre Mer et Montagne

error: Content is protected !!