Le Village de Fitou

L’habitat s’est primitivement installé sur la partie la plus élevée du village autour du château.
La famille d’Aragon occupera le château jusqu’à la Révolution, avant de se retirer à Narbonne.
Le château possédait une chapelle, dédiée à Saint-Roch et un presbytère situé à proximité.
Inoccupé, ce château se dégrada rapidement. En 1807, un état des lieux concluait à sa démolition. En 1843, un incendie précipita sa destruction.
Des photos du siècle dernier montrent très peu de vestiges : quelques bases de murs et un pan de mur un peu élevé sur la partie sommitale.
Ces ruines sont protégées au titre des Monuments Historiques depuis 1948.
Depuis 1974, cet espace a été totalement réinvesti, des travaux très importants y ont été effectués et le château abrite aujourd’hui une exposition permanente (propriété privé).
Au 19e siècle notamment, le village abandonnera cette zone d’habitat autour du château et s’installera de part et d’autre des actuelles rues Gilbert Salamo et du Pla. Côté impair de l’avenue de la Mairie, quelques maisons d’habitations portent le nom de « Faubourg » confirmant leur récente installation.
La deuxième moitié du 19e siècle sera marquée par la mise en place d’un habitat viticole avec de nombreux chais, comme en témoignent les dates gravées sur les linteaux des maisons. La mairie-école fut construite en 1883 et le village, depuis lors, n’a cessé de se développer.

Entre Mer et Montagne

error: Content is protected !!